media_xl_890916L'ex-premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen, a pu être nommé à la tête de l'Otan le 4 avril, en raison de l'action "providentielle" du nouveau président américain Obama qui s'était porté "garant" du respect d'un certain nombre d"engagements vis à vis du monde musulman. En effet, le  premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan contestait cette nomination en raison du soutien de Rasmussen en 2005 au journal danois qui avait publié les caricatures de Mahomet. A la veille de l'ouverture du deuxième forum de l'Alliance des civilisations à Istanbul le 6 avril, la presse turque attendait que Rasmussen présenta des excuses au monde musulman.
Les excuses à proprement dite n'ont pas été présentées. En revanche il a dit : "En tant q
ue secrétaire général de l'OTAN, je ferai particulièrement attention aux sensibilités religieuses et culturelles. (...) Notre dialogue et nos relations avec le monde musulman vont se développer"

Photo d'Anders Fogh Rasmussen avec l'ancien président iranien Mohammed Khatami à Istanbul lors du deuxième Forum de l'Alliance des Civilisations