RDC: LA MONUC CONDAMNE FERMEMENT LES   VIOLS ET ACTES DE VIOLENCE COMMIS CONTRE LES FEMMES DANS LA PRISON DE MUZENZ.E
New York, Jun 22 2009  7:00PM

La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) condamne fermement les viols et les actes de violence commis contre environ 20 femmes détenues, à suite d';une tentative d';évasion de la prison de Goma, qui a aussi fait des victimes innocentes parmi les forces de l';ordre, indique un communiqué de presse publié aujourd';hui.
Dans la nuit du 21 au 22 juin, indique la Mission des Nations Unies, « la prison centrale de Muzenze à Goma a été le théâtre d';une mutinerie suivie d';une tentative d';évasion avec violence ».  Le groupe des prisonniers mutins a réussi à pénétrer dans le quartier des femmes et il y a violé et violenté une vingtaine de femmes détenues.
La MONUC qui coordonne actuellement l';assistance aux femmes violentées et violées, appelle  la justice à sévir d'; « une façon exemplaire contre les auteurs de ces actes ».
Face a ce drame, la MONUC, indique le communiqué, lance un appel au Gouvernement pour l';application urgente de mesures, dans tout le pays, en vue d';améliorer les conditions carcérales et de renforcer la sécurité dans les prisons, spécialement celles relatives à la protection des femmes contre les violences sexuelles. Cela afin d';éviter une répétition de la tragédie que vient de vivre la prison de la ville de Goma, ajoute les auteurs du communiqué.
Par ailleurs, devant la recrudescence des mutineries et tentatives d';évasion des prisons due en partie au manque récurrent de prise en charge alimentaire et d';accès aux soins de santé pour les pensionnaires des prisons du pays et à l';absence d';une politique pénitentiaire efficiente, la MONUC lance un appel aux autorités pour engager une réforme du système pénitentiaire afin de se conformer aux standards minima internationalement reconnus en matière de traitement des détenus, notamment par une séparation stricte des hommes des femmes d';une part, et des civils des militaires d';autre part.